Ctégorie

Catégories

Blog

Home  /  Les bons plans   /  ALISON BRETON, LA PHOTOGRAPHE DES EVJF EN MAYENNE

ALISON BRETON, LA PHOTOGRAPHE DES EVJF EN MAYENNE

MDLB : « Bonjour Alison. Je te remercie d’avoir acceptée cette interview.
C’est une première pour moi alors j’espère que je vais être à la hauteur de tes attentes, toi, lectrice.
Alison, pourquoi avoir créé une séance photo pour les evjf ? »
AB : « Bonjour. J’ai créé une séance evjf pour apporter un type de séance fun et décalé pour la future marié ».

MDLB : Mais quelle est la spécificité de cette séance ? »

AB : « Je pense que c’est un des indispensables pour un EVJF, des moments « volés » entre amis, que la future mariés ne se lacera pas de regarder, fou rire assuré ! Une séance EVJF c’est un moment de « délire » entre amies, c’est le moment d’immortaliser les derniers instants de la future mariés avec ces amies, familles et témoins. On essaye de s’évader le temps d’une séance… A travers une séance qui lui ressemble par ces hobbies où tout simplement des moments de pures folies !»

MDLB : « Comment se déroule t-elle ? »
AB : « La séance dure 1 heure. Il n’y a pas de nombre idéal de femmes dans un evjf. Cela dépend de l’organisatrice, de son organisation et surtout de la liste de la future mariée. »

MDLB : « Où se déroule la séance ? »

AB : « La séance EVJF se déroule en général en extérieur pour profiter d’un espace grandeur nature. Nous discutons au préalable avec les témoins, du lieu qui correspond le plus à la future mariée. Il n’y a donc pas un lieu en particulier mais plus « le lieu » pour chacune.

MDLB : « As-tu des astuces, des conseils pour mettre à l’aise tes modèles ? »
AB : « J’essaye de mettre à l’aise la future mariée et ses amies au maximum déjà en les faisant rire, tout simplement ! L’idée c’est de se déguiser, papoter, chanter, poser… et de ne pas se prendre au sérieux. Ce qui est important c’est de faire ce qu’on aimerait que l’on face pour nous, de se mettre à la place des modèles. »

MDLB : « Comment arrives-tu à capter leur attention ? »
AB : « Pour capter l’attention… je vise plutôt le spontané et le naturel, avec une petite touche de folie bien sûr. »

MDLB : « Quels pourraient être tes premiers conseils pour préparer au mieux la séance ? Eviter la nuit blanche ? »
AB : « Oui c’est certain ! Sérieusement, pour préparer ce genre de séance, nous échangeons un maximum avec les témoins sur le thème choisi, les accessoires, les lieux, tenues et surtout ce que la future mariée aime ou n’aime pas. L’idée est vraiment de cerner un maximum les attentes, et de surprendre la future mariée par plein de petites surprises (farfelues ou pas).

MDLB : « Conseilles-tu des accessoires ? »
AB : « Le dresscode fait en effet partie des points importants. En fonction de chaque EVJF nous personnalisons avec mes ou leurs accessoires. J’ai un groupe qui est arrivé habillé en jean bleu et marinière, un autre groupe de filles avait un perfecto. »

 

MDLB : « Comment sélectionnes-tu les photos ? »
AB : « Dans mes forfaits EVJF, il y a en général un book et un support numérique. Je sélectionne les plus jolies photos pour le book et toutes les photos retouchées sont ensuite mises sur le support HD. Il y a également une galerie privée qui est mise en ligne pour que chacune puisse commander ses photos préférées.

MDLB : « Quel est ton souvenir le plus original ? Ta plus belle séance ? »
AB : « Les meilleurs souvenirs… j’adore les fous rires, les complots des amies, l’échange et le lien qui se met en place entre chacune. Parmi mes nombreux souvenir, je me rappelle d’un EVJF retour en enfance dans le monde de Mickey ou encore les fameux tee-shirts avec messages, et oui, la danseuse de cabaret sur une voie de chemin de fer désaffectée. Du décalé encore et encore, des moments inoubliables, et surtout du fun…

MDLB : « Et ta pire expérience ? »
AB : « …. »

MDLB : « Quel est le coût d’une séance EVJF ? »
AB : « Le coût d’une séance EVJF se situe aux alentours de 210 euros. Le forfait peut être personnalisé également. Ensuite peuvent se rajouter les tirages photos, les books supplémentaires.»

 

MDLB : « Une dernière question avant de se quitter. Si je suis intéressé, comment puis-je réserver ? »
AB : « Pour la réservation, c’est tout simple, tu peux le faire téléphone au 06.77.83.84.88, par mail à alison.breton@sfr.fr ou via le formulaire de mon site : www.photographe-laval-abreton.fr, sans oublier bien sûr Facebook. C’est ALISON BRETON PHOTOGRAPHE.

MDLB : « Je te remercie sincèrement d’avoir inaugurer cette rubrique et j’espère que tu feras encore passer de grands moments de fous rires à toutes ces jeunes femmes qui viendront te voir.
Quant à toi, chère lectrice, j’espère que tu auras passé un agréable moment et que ces quelques lignes t’auront aidée.

Quant à toi, chère lectrice, cher lecteur, j’espère de tout coeur que tu auras passé un agréable moment. Si cet article t’a plu, t’a servi, voir même a sauvé ton organisation, n’hésites pas le partager et à mettre un commentaire.

A très vite
MDLB

Laval, le 6 septembre 2018

POST A COMMENT