Ctégorie

Catégories

Blog

Home  /  Conseils et astuces   /  COMMENT J’AI RATE L’EVJF DE MA MEILLEURE AMIE ?

COMMENT J’AI RATE L’EVJF DE MA MEILLEURE AMIE ?

Comment ai-je pu rater l’organisation de l’enterrement de vie de jeune fille (evjf) de ma meilleure amie me diras-tu ? Oh, c’est tout simple finalement. J’ai tout fait à l’envers. Du choix de la date jusqu’au programme, de la non consultation de la principale intéressée, en passant par la non gestion du budget et du nombre d’invitations et la non confirmation des réservations… Je pense avoir cumulé toutes les erreurs à ne pas faire. Alors si tu ne veux pas avoir une ex-meilleure amie qui ne t’adresse plus la parole, et jeter la superbe robe que tu avais choisie pour son mariage, pose-toi les bonnes questions :

1 : L’organisation

As-tu bien réfléchi à ta capacité d’organiser un tel événement ? Il s’agit en effet de gérer, sur 24 à 72 heures, le planning festif de 5, 10, 15 ou 20 filles, dans une ville. Si oui bravo ! Sinon il va falloir t’entourer d’une équipe hyper motivée et soudée, pour arriver à tes fins.

2 : La future mariée (nous l’appellerons Constance)

Tu souhaites lui faire le plus de surprises possibles et c’est normal. Tu as le choix : l’endroit, le programme, les invitées, les tenues… . Simplement tu dois toujours avoir à l’esprit que c’est son evjf et pas le tien.

Constance est la source principale. Elle va te permettre notamment de constituer LA liste des personnes qu’elle souhaite voir ce jour-là et surtout, de celles qu’elle ne veut pas. Je te confirme qu’inviter sa meilleure amie du lycée qui finalement lui a piqué tous ses petits copains à la fac n’est pas la meilleure des idées.

3 : Les invitations

Justement, as-tu invité le bon nombre de personnes ? La multitude est certes synonyme d’un budget confortable mais la gestion des déplacements et de l’ambiance s’avèrent beaucoup plus complexes. Constance te permet de constituer une liste d’une vingtaine de femmes. Tu vas pouvoir en sortir une short list en fonction de ce qu’elle t’en a dit. Et n’oublie pas de lui demander leurs coordonnées.
Autre méthode, tu peux commencer par te constituer un petit groupe de 4 à 5 proches pour ensuite l’étoffer avec les informations précieuses de chacune. Mais n’oublie pas, d’une manière ou d’une autre, de valider avec Constance chaque nom.
Il n’y a pas un nombre d’invitées magique mais tu peux te dire qu’entre 8 et 15, c’est un très bon groupe.
N’hésite pas à te constituer un tableau pour te permettre de suivre tes appels, relances, confirmations de présence, absences-présences, c’est-à-dire les personnes qui ne pourront pas être présentes physiquement mais qui peuvent enregistrer un message ou participer financièrement.
Tu peux créer une conversation groupée privée sur whatsapp par exemple.

4 : Le choix d’une date

Quelles sont les disponibilités de chacune ? As-tu bien vérifiée l’actualité de la date pressentie ? Pas de finale de coupe du monde ? Pas de premier week-end des soldes ou de grande braderie de Lille ? La date ne doit pas être trop proche du mariage non plus.
Plus tôt tu t’y prends et plus grandes seront tes chances de trouver LA bonne date qui les contentera toutes. Courage et Patience vont être de très bonnes copines. Et oui, tu vas devoir téléphoner, textoter, emailer, et autres facebook, linkedin, messenger… Doodle peut t’être aussi d’un grand secours.

5 : Le budget

Avant de définir un budget par personne, leur as-tu demandées combien elles étaient prêtes à dépenser pour faire de cette journée un moment inoubliable ? Comme tu n’as pas forcément les moyens de payer pour toutes et que la fiancée, selon la tradition, ne débourse pas un cent, c’est ensemble que vous allez pouvoir définir le budget individuel.
Pour te donner une idée approximative, tu peux compter par activité par personne entre 10 et 25 euros. Un déjeuner ou un dîner reviendra entre 15 et 25 euros. Tu peux négocier un forfait unique plat + dessert. Puis il y a le gîte ou la chambre d’hôtel, le prix du billet sncf ou d’avion si tu as prévu de partir à l’étranger…
Il y a également la possibilité de dormir chez les « locales », de s’organiser un grand festin à la maison et de se faire une nuit pyjama à la belle étoile dans le jardin à se raconter tous vos souvenirs.
Tu devras peut-être anticiper la problématique de la super copine qui hésite à venir par ce qu’elle n’en pas les moyens mais dont son absence attristerait la fiancée. A toi de trouver une solution, par exemple le paiement en plusieurs fois.
Tu peux également créer une cagnotte en ligne sur https://www.leetchi.com ou https://www.lepotcommun.fr, chacune pouvant alimenter directement le compte.

6 : Les activités

As-tu défini les activités en fonction de tes goûts ou as-tu respecté les siens et ceux des invitées ? En effet, tu ne pourras pas imposer une journée sportive sous prétexte que vous êtes deux sportives, si toutes les autres sont non sportives !
Je t’invite à téléphoner et te faire envoyer des devis pour ne pas avoir des surprises une fois sur place.
Tu as un large choix d’animations aujourd’hui dans toutes les villes en France et à l’étranger. Dans ce blog, la Catégorie « bons plans » passera au fil des mois en revue les activités principales. Voici néanmoins quelques idées : l’institut de beauté, la séance photo, l’apprentissage d’une chorégraphie de kuduro, la sortie bateau, le jeu de piste…
Pense à un autre petit détail mensuel, la période des ragnagnas, surtout si tu leur proposes la baignade ou le spa.

7 : Le planning

As-tu défini un planning ? Il va falloir tenir compte par exemple des temps de trajets entre chaque activité ainsi que les retards dus par exemple au déjeuner du midi qui s’éternise.
Tu peux alterner les activités « sportives » comme le cours de danse, de pôle dance ou un paintball avec des moments de récupération comme un bon Mojito dans un bar cubain, avec modération bien sûr, pour étancher sa soif et échanger sur les impressions et vous payer de belles tranches de rigolades.

8 : Validation

As-tu pensé à envoyer la date, le budget final et le planning aux autres filles ? Et surtout, as-tu bien vérifié qu’elles l’ont reçu et valider par retour ? Oui je sais ce que tu vas me dire : « Je ne vais pas envoyer un texto pour vérifier si elles ont reçu mon mail et mon pigeon voyageur ! Et bien si. Si tu ne veux pas que l’une d’entre elles te chuchote à l’oreille « « Eh ben j’avais pas compris çà moi ! » ; il faut que tu les appelles toutes et qu’elles te confirment ensuite par email leur acceptation, leur présence, l’heure d’arrivée et le lieu de rdv. Tu veux passer une bonne journée ou non ?

9 : L’acompte

Leur as-tu demandé un acompte afin de pouvoir valider les devis et réserver définitivement chaque activité ? A partir de ce moment, en envoyant le chèque, chacune se sentira définitivement engagée dans ce grand événement.
Afin de ne pas parler d’argent le jour de l’evjf, tu peux aussi leur demander la totalité de la somme. Ce choix comporte plusieurs avantages. Le premier, ainsi, c’est toi et toi seule qui aura la gestion de la cagnotte. Et puis si tu t’y es prise plusieurs mois à l’avance, les filles qui ont du mal à verser la somme en une seule fois peuvent le faire en deux ou trois fois. Enfin, le groupe va y gagner un temps fou après chaque activité.

10 : Les réservations

As-tu bien réservé chaque activité, l’hébergement, le restaurant, les transports ? A peine reçus les chèques, virement ou paypal, tu dois adresser ou déposer un chèque d’acompte pour chaque prestataire accompagné du devis signé mentionnant la date, les horaires, le type de prestation et les conditions d’accueil. Ainsi en cas de litige, tu auras un document papier qui te permettra de prouver ta bonne foi. Il n’est rien de plus agaçant que de s’entendre dire « Mais je vous attendais cette après-midi ! » ou « Vous êtes sûr que ce n’est pas le week-end prochain ? ».

11 : La tenue

As-tu pensé à la tenue que vous porterez toutes et qui sera le symbole de votre unité de groupe ? Aux goodies ? Pense aux délais de fabrication et de livraison si tu veux des tee-shirts floqués (entre 3 et 6 semaines), c’est-à-dire des inscriptions personnalisées collées au dos ou sur le devant ou sur des bracelets. Tu peux imaginer des top-bag ou des tatoos au henné, personnalisés.
Propose leur un dresscode sous la forme d’une couleur ou d’un thème. Et n’oublie pas de préciser les tenues obligatoires en fonction des activités retenues. Par exemple, un cours de danse demande de changer de chaussures pour le parquet et la piscine ou spa exige un maillot de bain.
Dans tous les cas, je t’invite à bien réfléchir avant de lui imposer une humiliation publique, dans sa ville, en lui imposant des déguisements loufoques, voir dégradants et des challenges qui pourraient la mettre mal à l’aise.

12 : Le jour J

Ce jour-là, il n’existe plus de questions mais une femme Zen, si tu as bien suivi les 11 premières phases. Tu vas pouvoir profiter de cette journée comme toutes les autres et tu recevras les louanges pour ta parfaite organisation. Pour que chacune se sente impliquée, n’hésite pas à répartir les tâches.
Justement, pour l’angoissée de la perfection qui sommeille en toi, je souhaite t’adresser un petit message bienveillant : La perfection n’existe pas ! Et dis-toi qu’une journée où tout se déroule comme prévu, laissera moins de souvenirs que toutes les petits couacs que vous vous emploierez à résoudre ensemble. Les anecdotes que l’on se raconte bien des années plus tard au coin du feu ou autour d’un bon dîner ne sont t’elles pas constituer essentiellement de toutes les imperfections de notre plan infaillible ?
Et n’oublie jamais l’objectif initial de vouloir passer un moment agréable entre copines.

Si cet article t’a plu, t’a servi, voir même a sauvé ton organisation, n’hésites pas le partager et à mettre un commentaire.

A très vite pour de nouveaux conseils.
MDLB

POST A COMMENT